Dominique Tregoures
Naturopathe Chatou

LE GLUTEN


81 vues

LE GLUTEN

 

Le « sans gluten » se généralise et offre une solution pour les personnes qui soufrent de troubles digestifs graves.Pour autant faut il accuser systématiquement cette céréale.

La maladie coeliaque reste stable, c’est une maladie intestinale chronique et auto immune liée à l’ingestion de gluten formé à partir de la gliadine contenue dans certaines céréales.

Les symptômes de cette pathologie sont très invalidants et le seul traitement est l’éviction total du gluten

 

Maladie plus fréquente, l’intolérance au gluten peut donner des symptômes peu caractéristiques et l’éviction ne s’avère pas toujours nécessaire.

Les premiers troubles sont digestifs et peuvent s’accompagner de fatigue, douleurs articulaires, maux de tête et autres manifestations extra digestives.

L'intolérance provoque une hyperporosité intestinale appelé Leaky Gut Syndrom.

 

On peut être intolérant au gluten mais aussi au lactose et on peut constater une hypersensibilité aux fodmap, en effet ces sucres difficiles à digérer produisent des acides gras volatils qui exercent une pression sur la paroi abdominale .

 

Doit’on supprimer les aliments incriminés ?

Attention de ne pas trop restreindre son alimentation, ces évictions peuvent parfois se révéler plus néfastes que bénéfiques

En effet, on risque de dégrader sa flore intestinale qui risque de s’appauvrir.

L’intolérance est dose-dépendante, chacun dispose de ses propres niveaux de dépendance.

 

Notre façon de manger peut aussi entraîner une hypersensibilité et une hyperporosité :

grignotage, le fait d’avaler sans mastiquer …

la façon de cuisiner, la qualité de l’aliment .

Le stress est aussi un facteur déclenchant

 

QUELQUES REGLES A OBSERVER 

plutôt que de supprimer totalement un aliment , prenez soin de vos intestins :

 

-consommez le plus d’aliments bios

-préférez les aliments semi-complets

-consommez des fruits et légumes à chaque repas

-évitez de les aliments transformés

-mastiquez avant d’avaler

-travaillez sur le stress

-prenez le temps de manger

-cuisinez l’aliment cuit si vous avez des difficultés à digérer

 

COMPOSER UN CARNET ALIMENTAIRE

afin de découvrir les aliments auxquels on est sensible et réduire leur consommation.

Etablir 4 colonnes :

-1ère : inscrire tous les aliments consommés

-2nd : état de stress (colère, pressé..)

-3ème : réaction physiologique : gaz, éructations, crampes..

-4ème : état et fréquence des selles

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

LES REGIMES SPECIFIQUES

Les neurotransmetteurs qui font tourner votre cerveau

Comment reconnaître des compléments alimentaires de qualité

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion